L'orbite

L’orbite est la cavité osseuse de la face qui contient l’oeil lui-même (que l’on appelle le globe oculaire).
En fait, l’orbite contient aussi d’autres organes indispensables à l’oeil et la vision.

Le contenu de l’orbite :

  • Le globe oculaire bien sûr
  • Les muscles oculomoteurs qui permettent au globe oculaire de bouger
  • Le nerf optique, situé derrière le globe oculaire, qui transmet le signal visuel jusqu’au cerveau
  • des vaisseaux sanguins (artères et veines) et lymphatiques
  • des nerfs destinés au contenu de l’orbite et aussi aux paupières et à la face
  • la glande lacrymale, située au dessus du globe oculaire, et qui produit les larmes
  • la graisse orbitaire qui rempli l’espace.

Les maladies de l’orbite :

  • infections microbiennes
  • inflammations de causes variables
  • tumeurs
  • maladies des nerfs et des vaisseaux
  • etc…

Quelques symptômes évoquants une maladie de l’orbite :

  • une douleur orbitaire, située autour de l’oeil, augmentée par les mouvements des yeux.
  • une vision double (diplopie) liée à une tumeur orbitaire qui déplace l’oeil ou les muscles. Elle apparaît préférentiellement dans certaines directions du regard.
  • une protrusion de l’oeil vers l’avant (exophtalmie), donnant l’impression que l’oeil est « exorbité », qu’il a tendance à sortir de l’orbite.
  • Une cause fréquente est la maladie de Basedow, qui associe une hyperthyroïdie, c’est-à-dire un excès de production d’hormone par la glande thyroïde (située à l’avant du cou), et une hypertrophie des muscles oculomoteurs.

Quelques examens complémentaires utiles pour aider au diagnostic des maladies orbitaires :

  • la mesure de l’exophtalmie lors de l’examen par l’ophtalmologiste (à l’aide d’un exophtalmomètre).
  • l’analyse des mouvements oculaires par un test de Lancaster, habituellement réalisé lors d’un bilan orthoptique.
  • le dosage de la quantité d’hormone thyroïdienne dans le sang (prise de sang).
  • l’examen clé est souvent l’analyse morphologique de contenu de l’orbite est habituellement réalisé par un scanner ou une IRM (imagerie par raisonnance magnétique), dans un centre de radiologie.