Un peu d’histoire

Deux mots résument en cette année 2008, quatre-vingtième anniversaire de l’établissement, l’histoire de la Clinique Sourdille : créativité et continuité.

La créativité fut d’abord celle des fondateurs : Gilbert Sourdille, l’ophtalmologiste, qui dès 1918 publiait les premières observations de succès dans le traitement du décollement de la rétine, dix ans avant les travaux de Jules Gonin sur le sujet. Celle de Maurice Sourdille, son plus jeune frère oto-rhino-laryngologiste, qui apportait en 1929 deux innovations dans la chirurgie de l’oreille moyenne, le lambeau tympanoméatal et la chirurgie de la caisse dans l’otite chronique. Ces nouveautés marquaient le début de la nouvelle ère de la tympanoplastie moderne. Le développement de ces techniques chirurgicales avait été rendu possible par sa mise au point des premiers microscopes chirurgicaux. Unissant leurs efforts ils créaient en 1928 la clinique qui porte encore aujourd’hui leur nom.

GiD                                     GS

Gabriel-Pierre Sourdille, fils de Gilbert, après l’internat des hôpitaux de Paris et un clinicat au cours duquel il devait faire la connaissance de Louis Paufique revint à Nantes ou parallèlement à son travail à la clinique il succéda à son père dans la chaire d’ophtalmologie. Il y fonda le premier laboratoire d’anatomie pathologique ou devait particulièrement s’illustrer son élève François Hervouet . Il développa dès la fin des années trente des travaux fondamentaux sur la greffe de cornée et présenta sur ce sujet, avec Louis Paufique et Guy Offret le rapport annuel de la Société française d’Ophtalmologie en 1948. Mort prématurément à l’age de 54 ans il laissait à la clinique François Hervouet et le Professeur Jules Legrand qui allaient poursuivre, à la clinique et à l’hopital une fructueuse collaboration.

C’est en effet une histoire commune et peu banale que de voir tout au long de ces années se développer ensemble l’ophtalmologie publique et privée à Nantes, pour le plus grand bénéfice des patients. Cette spécificité de notre ville devait se poursuivre sous l’impulsion du professeur M.A. Quéré dès sa nomination: le premier cours de micro-chirurgie oculaire en France se déroulait dans son service en décembre 1974, dans une organisation commune avec les praticiens de la clinique.

Continuité donc au fil du temps, sans relâchement de l’effort, puisque les classements nationaux des établissements privés nous font aujourd’hui régulièrement apparaître à la première place de l’ophtalmologie : les fondateurs peuvent reposer en paix, certains que leur exemple est une tradition vivante.

Philippe SOURDILLE

un-peu-histoire

Première aile de bâtiment de la Clinique Sourdille vers 1935

 

______________

Présentation générale

 

1928 : Construction de la Clinique Sourdille par les Professeurs Gilbert et Maurice SOURDILLE

1987 ; 1ère extension (rue Meusnier de Querlon)

1989 : 2ème extension du bloc opératoire

1991 : Rachat de l’établissement par la Groupe « Générale de Santé »

1996 : Développement de l’ambulatoire

1998 : 3ème extension (rue Meusnier de Querlon)

2004 : 4ème extension du bloc opératoire

2007 : 5ème extension (zone dédiée à la chirurgie réfractive et d’un bloc décié aux injections intra-vitréennes (IVT))

2011 (décembre) : Rachat de l’établissement par les praticiens et le groupe Vivalto Santé