Les Implants Phakes

Principe

Un implant intraoculaire est une petite lentille artificielle placée à l’intérieur de l’oeil pour corriger la vision.
On appelle « implant phake », un implant introduit dans un oeil possédant son cristallin naturel. Cette catégorie d’implant s’oppose à celle des implants disposés en remplacement du cristallin, comme lors de l’opération de la cataracte.

Les implants phakes fonctionnent comme une lentille de contact, mais sont placées à l’intérieur de l’œil. Le modèle le plus souvent utilisé est placé derrière la cornée et devant la pupille.

Dans quels cas ?

Lorsque le défaut visuel est trop important pour être traité avec le LASIK

  • Myopies entre – 8 et – 24 dioptries
  • Hypermétropies au delà de 4 dioptries
  • Astigmatismes importants
Implant phake clipé à l'iris (cliché Dr P.Blain)

Implant phake clipé à l’iris (cliché Dr P.Blain)

Peut-on associer les lentilles intra-oculaires à d’autres opérations oculaires ?

Oui : au LASIK, à la PKR ou aux incisions cornéennes

Quel bilan est nécessaire ?

  • consultation ophtalmologique
  • mesure de la profondeur de la partie antérieure de l’oeil
  • décompte du nombre de cellules endothéliales cornéennes
    (cellules situées à la face postérieure de la cornée) par microscopie spéculaire

Déroulement de l’opération

  • Indolore
  • En ambulatoire (quelques heures à la clinique)
  • anesthésie locale ou générale
  • Durée : 15 minutes par œil
  • Délai avant la chirurgie du deuxième œil : une semaine

Suites opératoires habituelles

  • Indolores
  • Amélioration rapide de la vue : dès le lendemain
  • Reprise du travail : généralement le surlendemain
  • Peut-on sentir la lentille à l’intérieur de l’œil ? Non
  • Cette opération n’étant pas prise en charge par la Sécurité Sociale, il ne peut pas être prescrit d’arrêt de travail.

Résultats

Excellente qualité de vue.
Suivi à long terme :
• Une consultation par an qui permet de s’assurer de la bonne tolérance de la lentille, grâce à la microscopie spéculaire (examen sans contact et indolore : photo agrandie de la face postérieure de la cornée) qui permet la mesure de la densité d’une couche cellulaire particulière, les cellules endothéliales cornéennes.

Vous avez une ou des questions concernant l’opération ? êtes-vous opérable ?
Consultez la liste des questions fréquemment posées (FAQ).
Posez la question au chirurgien de votre choix.