La Chirurgie du cristallin

Le principe

Le principe de cette intervention est le remplacement du cristallin naturel (qui est une lentille intra-oculaire) par un cristallin artificiel. Cet « implant » peut être posé pour corriger un défaut optique pré-existant. Techniquement, cette chirurgie est identique à la chirurgie de la cataracte qui est la chirurgie la plus pratiquée en France (entre 400.000 et 500.000 d’interventions par an), bénéficiant d’un recul de plus de 40 ans avec des améliorations constantes.

cristallin artificiel multifocal

cristallin artificiel multifocal

Pourquoi remplacer le cristallin naturel ?

1/ Soit parce qu’il est opacifié : on parle alors de cataracte.

Dans ce cas, l’intervention est remboursée par la sécurité sociale et permet d’atteindre un double but :

  • Rétablir la transparence de l’intérieur de l’œil
  • Eliminer un ou plusieurs des défauts optiques pré-existants :

– En adaptant la puissance du cristallin artificiel, on peut éliminer la myopie ou l’hypermétropie pré-existante
– En utilisant un cristallin artificiel « multifocal » ou « accomodatif » (non pris en charge par la sécurité sociale), on peut traiter aussi la presbytie
– En pratiquant des incisions cornéennes ou en utilisant un cristallin artificiel « torique » (non pris en charge par la sécurité sociale), on peut traiter l’astigmatisme éventuellement associé

2/ Soit parce que l’on désire corriger une très forte hypermétropie, chez un patient presbyte :

En adaptant la puissance du cristallin artificiel, il est possible de rendre au patient une bonne vue de loin et en vision intermédiaire et une facilité en vision de près

3/ Soit parce que l’on désire corriger la presbytie :

Dans certains cas, il est possible d’utiliser un cristallin artificiel « multifocal » ou « accomodatif », permettant ainsi une bonne vue de loin et de près.

Comment se déroule l’intervention ?

  • Sous anesthésie loco-régionale ou topique par gouttes
  • Indolore, aussi bien pendant qu’après
  • Durée de l’intervention : 10 à 15 minutes
  • En ambulatoire (temps passé à la clinique : quelques heures)
  • La récupération de la vue est très rapide : le soir même, ou le lendemain matin.
  • En l’absence de cataracte, l’opération n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale, et il ne peut pas être prescrit d’arrêt de travail.
Optique d'un implant multifocal

Optique d’un implant multifocal

Vous avez une ou des questions concernant l’opération ? êtes-vous opérable ?